Les propulseurs de CSO, le satellite de reconnaissance optique du futur en campagne chez Intespace

Pour la 7ème fois, Andy Swallow retourne sur les bancs d’Intespace pour tester un projet
spatial : cette toute dernière campagne concerne les tests de vibrations du module de propulsion modale du satellite CSO construit par Airbus Defence and Space. Une belle campagne selon son responsable.

CSO PM - Intespace

Un projet, une seule équipe

Pour Intespace, c’est une collaboration ininterrompue, du projet MARECS il y a 30 ans à aujourd’hui avec le futur CSO. D’ailleurs, selon Andy Swallow, Intespace n’est pas simplement un bon partenaire mais plutôt un membre de son équipe et c’est certainement ce qui explique la fidélité de cette collaboration. On peut aussi penser que cette confiance accordée et renouvelée favorise chez Intespace une implication très forte des équipes. Et crée la fidélité, la boucle est bouclée...

Et un seul site

Il faut dire aussi que beaucoup d’avantages sont réunis. La qualité de la collaboration, la qualification des équipes d’Intespace, la proximité physique des moyens d’essais et l’incomparable avantage de voir réunis tous les équipements et moyens humains nécessaires sur un même site industriel. Cette configuration du centre d’essais participe au confort d’exécution mais aussi à l’efficacité de la campagne. Au final Intespace propose à Airbus Defence and Space une prestation globale, concentrée sur le projet. Pas de pertes de temps ou d’efficacité. Le bilan des essais, projet après projet, est bon et les propulseurs de CSO n’échappent pas à la règle. Intespace a réalisé avec l’équipe de CSO les tests de vibration du module de propulsion (2 axes) et la vérification des fonctionnalités de propulsion y compris la vérification des risques de fuites.

2, rond point Guillaumat CS 64356 31029 Toulouse Cedex